Les émotions

Dans une étude finlandaise publiée le 31 décembre 2013 dans la revue Proceeding of the National Academy of Sciences est dressée la première carte corporelle des émotions.

Colère             Peur             Dégout             Joie             Tristesse         Surprise         Neutre
Anxiété         Amour       Dépression       Mépris             Fierté            Honte            Envie

Pour produire cette carte, ces chercheurs ont mené une étude sur 700 volontaires de nationalité finlandaise, suédoise et taïwanaise. Des participants à qui il a d’abord été demandé de visionner des séquences vidéo associées à différentes émotions, puis de recenser les parties de leur corps dans lesquelles ils avaient la sensation d’un accroissement ou d’une diminution de leurs sensations corporelles.

Ce travail de cartographie révèle par exemple que la colère active principalement la poitrine, la partie inférieure du visage et les bras, avec une intensité toute particulière concernant les mains. Concernant le dégoût, les zones corporelles qu’il active se concentrent principalement autour de la bouche et de la gorge. Enfin, le bonheur est probablement l’émotion qui sollicite le plus notre corps, puisque l’étude montre qu’il génère des sensations corporelles dans toutes les zones du corps, et tout particulièrement sur le visage et dans la poitrine.

Si cette carte corporelle recense les zones du corps au sein desquelles est ressenti un accroissement de l’activité sensorielle, elle liste aussi les endroits qui sont le siège d’une sensation de baisse de l’activité sensorielle. Ainsi, on apprend par exemple que les émotions associées à la dépression ont pour effet de générer une sensation de baisse de l’activité sensorielle dans les bras et les jambes.

Par ailleurs, le psychanalyste autrichien Wilhelm REICH avançait dès 1930, le concept de la cuirasse musculaire : « Toutes nos rigidités musculaire contiendraient l’histoire et la significations de son origine ». Nos émotions réprimées viennent se loger dans les muscles par des contractions entraînant des postures spécifiques.

Pour résumer, le sujet est donc stimulé par une représentation régit avec émotion, créer les substances chimique liées à cet état. Si l’émotion est intense, prolongée ou répétitive, alors celle-ci pourra nourrir un sentiment. Ce sentiment affectera l’ordre psychique et l’état émotionnel de la personne, mais aussi son plan physique.

https://pixabay.com/images/id-1327811/

Et c’est là qu’intervient le Shiatsu! En effet, en Médecine Traditionnelle Chinoise, le corps et l’esprit ne font qu’un, et ces pourquoi en agissant sur l’un nous agissons sur l’autre. Grâce aux pressions avec les mains, les doigts, sur des points bien précis, le praticien rétablit la libre circulation de l’énergie ; le corps fonctionne mieux (articulations, immunité, digestion, sommeil…) et permet, dans un second temps, d’être plus calme, de pouvoir mieux se concentrer, de prendre du recul, de mieux gérer les sentiments. Ainsi, le corps et l’esprit allants mieux, vous accédez à l’équilibre et à plus de sérénité.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s