Les maux

Nous avons tous des maux, plus ou moins souvent, plus ou moins intenses, parfois fugaces et parfois handicapants. Selon les auteurs ci dessous, parmi tant d’autres, nos maux traduisent ce que nous n’exprimons pas, ce que nous n’avons pas compris, ou pas conscientiser. Ces maux sont des alertes puis des messages plus forts qui nous gênent et pour finir douleurs qui peuvent aller jusqu’à l’insupportable.

Le grand dictionnaire des malaises et des maladies, de Jacques Martel.

Par exemple, quelqu’un qui refuse de se soumettre à une situation ou à quelqu’un pourrait avoir mal aux genoux. D’abord des points de douleurs fugaces qui « lancent » par moment, puis une douleur qui s’installe, comme une tendinite pour aller jusqu’à un problème plus important musculaire ou osseux.

Nos émotions, si elles sont refoulées ou si nous attendons simplement qu’elles passent, nous imposent de nous arrêter. Par exemple, quand on se fait beaucoup de soucis et que nous sommes en colère (après une personne ou une situation ou en colère après nous même ; la culpabilité) et que l’on refuse de s’y attarder (plus ou moins consciemment), on peut souffrir de migraine qui nous oblige à rester isolé..sans lumière et sans bruit. Le corps impose une pause. L’ensemble des émotions refoulées impactent notre corps pour nous alerter afin que nous modifions nos comportements ou choix.

Dis-Moi Où Tu As Mal, Je Te Dirai Pourquoi   de michel odoul  Format Poche
Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi,
Michel Odoul.

Il est donc utile de repérer et de comprendre, d’un côté nos émotions, et d’un autre côté nos petits maux, pour travailler en conséquence et se permettre d’aller mieux. Cela fait partie du mode de vie en orient, notamment en Inde et en Asie, depuis des centaines d’années. Pourtant, en occident, et particulièrement en France, cela fait peu de temps que nous le découvrons. C’est à travers leurs médecines, que nous appelons médecines complémentaires, que ces peuples soignent leurs corps et leurs émotions en même temps.

Le Shiatsu en fait parti. Chaque Méridien (trajet énergétique) est lié à la fois à un organe, à des viscères, et à des émotions. Reprenons l’exemple des migraines : les douleurs se situent sur le chemin du méridien de la vésicule biliaire, liée à la colère, à la culpabilité et l’inquiétude. Pour travailler sur la problématique des migraines, on peut donc stimuler le méridien de la vésicule biliaire et celui du foie ‘l’organe associé à la vésicule). Et c’est cela qui m’intéresse : travailler pour soulager votre corps et votre esprit. Vous aider a comprendre pourquoi vous avez cette problématique en particulier, la traiter et vous permettre de vous sentir mieux.

Ton corps dit « Aime-toi ! »,
Lise Bourbeau.

Le bien être est à portée de main !

Et vous, quelles sont vos problématiques ? êtes vous vigilents aux premiers signes d’alerte ? avez vous ce genre d’ouvrages pour vous aiguiller ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s